Travaux pour les personnes âgées

Est-ce qu'une personne âgée peut entamer des travaux chez elle ?

Les travaux visant l’adaptation du logement à une difficulté physique doivent se concevoir dans un échange entre la personne-usager, ses aidants et les professionnels du bâtiment. L’adaptation du logement de la personne âgée a pour objectif de permettre le maintien de l’autonomie et d’améliorer la sécurité par l’aménagement des espaces et des installations.

Il s’agira de compenser les handicaps liés à l’âge tels que la baisse de la vue, de l’ouïe ou la diminution des capacités physiques, par des aménagements spécifiques et des adaptations de bon sens.

Accéder à son logement, c'est tout d'abord profiter de son environnement et de son entourage

Permettre à la personne âgée de rester chez elle, c’est d’abord lui permettre de profiter de son environnement extérieur. Sortir de chez soi, c’est maintenir des relations sociales et préserver son autonomie.

L’éclairage, et si on restait dans la lumière ?

Pour cela, la prise en compte de l’éclairage est nécessaire pour sécuriser la sortie du logement. Il faut une commande localisée à proximité de la porte du logement. Il est nécessaire d'éviter tout cheminement sans lumière. L’éclairage doit avoir une luminosité suffisante et bien orientée pour éviter tout éblouissement. Aucune zone d’ombre ne doit se créer. Dans le cas de programmation de l’éclairage par minuterie, il sera nécessaire de régler cette dernière pour permettre un cheminement lent sans obscurité.

Pour une sécurisation des escaliers

Pour être utilisables en toute sécurité, les escaliers doivent disposer des aménagements suivants : - une main courante débordante et à bonne hauteur,- un éclairage homogène sans zone d’ombre et sans éblouissement,- une hauteur de marche raisonnable (16 cm maximum),- un siège de repos à chaque palier,- des nez de marche rendus visibles par leur contraste avec la marche.

Des équipements bien adaptés

- Les interphones ou digicodes placés à bonne hauteur doivent être faciles d’utilisation : touches de grande dimension, contact facile et luminosité automatique. - Les portes extérieures doivent permettre une manipulation aisée. Il est possible de les équiper de ferme-portes favorisant leur ouverture sans renvoi rapide et également de disposer d’une position permettant de les maintenir ouvertes pour un passage lent ou chargé. - La boîte aux lettres doit être située à bonne hauteur pour une utilisation sans difficulté. Elles doivent avoir une ouverture par clef aisée.

Profiter de son logement

L’aménagement et l’adaptation du logement doivent permettre à la personne âgée, seule ou en couple, de poursuivre, malgré ses handicaps, une activité normale d’usage en toute sécurité. Les commandes seront accessibles, le cheminement sécurisé. Ii est nécessaire de supprimer les obstacles pour éviter tout risque de chute.

Moins de chutes, c'est circuler sans tomber !

La priorité de l’aménagement est de supprimer les risques de chute et la crainte qu’ils créent. Il faut débarrasser les sols de tout obstacle. Les sols doivent être au même niveau, sans dénivelé. Toute marche ou dénivellation doit être signalée par un revêtement différent ou une couleur différente. Les prises de courant doivent être nombreuses et bien réparties pour éviter les fils qui courent dans les espaces de circulation. Il ne faut jamais faire traverser un câble sur un passage. Eviter les tapis de sol non fixés. La position des installations électriques est importante pour une utilisation sécurisée et aisée. On préférera des prises à hauteur d’interrupteurs pour les équipements dont le branchement n’est pas permanent. 

Mettre en place un éclairage suffisant, homogène et bien orienté pour éviter les zones d’ombre. Cet éclairage doit être commandé directement à l’entrée de chaque pièce par un interrupteur positionné près de la poignée de la porte. Choisir le bon sol avec un entretien facile. Le carrelage doit être non glissant ou de petite dimension, les joints ayant un caractère antidérapant. Les revêtements de sols souples présentent les mêmes avantages auxquels s’associe une meilleure qualité acoustique.

Utiliser les ouvertures facilement

Les poignées des portes et des fenêtres seront choisies pour permettre une prise en main sans effort de manipulation. Le réglage des portes et des fenêtres sera particulièrement soigné pour permettre une fermeture facile. La dimension des fenêtres devra, si possible, donner une vue sur l’extérieur même en position assise. Favoriser, dans la mesure du possible, des volets roulants électriques pour faciliter la manipulation sans effort.

Utiliser les équipements aisement

Le maintien de l’autonomie de la personne âgée passe avant tout par l’utilisation possible des équipements de son logement. L’aménagement adapté aura pour objectif de permettre l’usage aisé et sécurisé des espaces de la toilette et de la cuisine.

Pour une cuisine pensée et adaptée 

La position des installations (plaques, four, évier, réfrigérateur) doit permettre un accès facile, sûr et bien éclairé. Des plans de travail et des meubles dégagés devront permettre de soulager les manipulations et de poser les accessoires sans qu’ils ne tombent.