Crédit d’impôt

Le crédit d’impôt est un soutien de l’État sur votre déclaration d’impôts qui concerne l’année où vous avez réalisé les travaux, soit une aide/bonification d’impôt 1 an après les travaux. Les dépenses d’équipement du logement dans le cadre d’un aménagement spécifique donnent accès à un crédit d’impôt représentant 25 % du prix d’achat TTC (pièces et fournitures incluses). Ces dépenses sont plafonnées à 5 000 € pour une personne vivant seule et à 10 000 € pour un couple soumis à imposition commune. Ce plafond est majoré de 400 € par personne à charge.

TVA réduite

Les opérations concernées par le taux réduit à 10 % : Le taux réduit s’applique aux travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien ainsi qu’à la fourniture de certains équipements.

Aides et subventions

Aides de l’Anah pour l’amélioration de l’habitat

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) apporte une aide financière pour la réalisation de différents travaux, principalement pour l’adaptation du logement au handicap ou au vieillissement, pour les économies d’énergie ou pour des projets de réhabilitation lourde de logements.

aide caisse retraite

Les caisses de retraite

Votre caisse de retraite principale peut vous aider financièrement dans votre projet avec l’attribution d’une subvention ou d’un prêt.

aide caisse de prevoyance

Les caisses de retraite complémentaire et caisses de prévoyance

La majorité des caisses de retraite complémentaire pourra apporter une aide, soit en complément de la caisse principale, soit indépendamment.

La PCH : prestation de compensation du handicap

Une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées.  Cela concerne les personnes âgées de - 75 ans et dont le handicap est survenu avant leurs 60 ans. Les travaux peuvent être pris en charge à 50% dans la limite de 10 000 € sur 10 ans.